Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les primeurs d'un primate ...

Les primeurs d'un primate, pour quelques écrits de plus...ou les humeurs d'un humain pour plus de cris et quelques Pour... un peu de matière à réflexion

Inclinations communes

Publié le 9 Septembre 2007 par Artno in Aphorisme

 

Nous cherchons sans doute tous le bonheur. Certes c'est un but commun, mais cela n'en fait pas un but strictement identique pour chacun. Le bonheur de notre voisin sera toujours différent du nôtre, et ne sera jamais le nôtre.

C'est pourquoi les envieux se trompent. Ils se tourmentent par envie du bonheur des autres. Mais en vérité notre but n'est pas Le bonheur, mais Notre bonheur.

Il faut se rendre à l'évidence que l'humanité n'a pas dans son ensemble de but. Si chacun peut avoir un ou plusieurs buts, si parfois des buts semblent étre communs, ceci n'est qu'une illusion. Les buts de chacun sont strictement personnels et inaliénables à chaque individu. Toi et moi ne pouvons avoir le même but strictement, mais seulement des inclinations communes.

 

Art.No.161106m

Commenter cet article
M
Perso, j'ai tendance à penser que les moment de bien-être sont des moment de bonheur... Et que donc Le Bonheur en tant que tel n'éxisterait pas, ce serait juste des instants, plus ou moins longs.Pour ce qui est de faire disparaitre les arme, je crois que malheureusement, nous irions chercher des pierres...
Répondre
L
Je suis totalement d'accord !
Répondre
H
ben, c'est tout bête en fait.. le problème ne se situe pas dans la définition du bonheur - qui , en plus d'être personnelle, est fluctuante - mais dans l'erreur qui consiste à "chercher" !restons juste ouverts ....
Répondre
A
oui, restons ouvert, mais je me demande si dans les périodes de bonheur nous sommes si ouvert que ça. Le bonheur ne serait-il pas finalement un petit monde fermé, égocentrique, ne percevant plus la réalité qui l'entoure...?
C
Comme le dit la pensée boudhiste, il n'y a qu'en supprimant le désir que nous pouvons parvenir à la félicité la plus parfaite! rien ne sert de comprendre le monde, l'essentiel est de trouver son chemin... comme le disait encore Einstein! Nous avons tous différentes manières de parvenir au bonheur... certains même le trouvent dans la souffrance, car dans tout plaisir il y a de la souffrance comme dans tout déplaisir il y a du plaisir... cela serait si simple de trouver une pensée qui résumerait en un clin d'oeil l'être humauin si complexe soit il...en tout cas entiérement d'accord avec toi nono!cela est la definition même de l'altérité! et ce qui qui fait l'enrichissement permanent de l'individu, en se confrontant à son double... imparfait ... parfaitement! bonne suite ;)
Répondre
J
Les envieux sont probablement ceux qui n'ont pas encore trouvé ce qui les rendrait heureux.
Répondre
A
exactement Jo (tu as encore toute ta tête malgré tes longues vacances...)