Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les primeurs d'un primate ...

Les primeurs d'un primate, pour quelques écrits de plus...ou les humeurs d'un humain pour plus de cris et quelques Pour... un peu de matière à réflexion

« L'humanité au fond des yeux ».

Publié le 3 Novembre 2008 par @rtno in Aphorisme

 

     Cela faisait bien cinq bonnes minutes que je l'observais. Il se prélassait tranquillement sur son pneu de camion, l'air de celui qui n'a rien vu, ou pire, l'air de celui qui a l'habitude d'être observé, l'air blasé par le regard des autres, l'air de l'indifférence totale.

     Pourtant il finit par se lever et avança tout en se balançant d'un pied sur l'autre, à droite, à gauche, regardant en l'air, à droite, à gauche, débonnaire, à droite, à gauche. Puis, il se planta devant moi, s'agrippa aux barreaux des quatre mains, et me regarda fixement.

     Finalement, au bout d'une minute de ce face à face, droit dans les yeux, sans agressivité et plutôt l'air malicieux, l'animal me dit « tu veux ma photo !? ». L'orang-outan repartit tranquillement vers son pneu, à droite, à gauche, sans un regard pour l'homme qui s'éloignait, désorienté, titubant, à droite, à gauche...

Art.No.15/220908

Commenter cet article
C
Trés bon!
Répondre
M
fascinant ce regard simultané de l'homme sur le singe, du primate vers l'humain ...
Répondre
@
<br /> et l'humain étant lui même un primate...<br /> <br /> <br />
M
la question est de savoir de quel côté des bareaux on se trouve....
Répondre